Cette étude traite de la biologie et de la dynamique des populations d’anchois (Engraulis encrasicolus) des côtes mauritaniennes. Après un bref rappel des conditions climatiques et hydrobiologiques de la région, une tentative de mise en évidence de race ou population locale a montré que cette espèce pourrait être rattachée à la population méridionale atlantique du Golfe de Gascogne. En Mauritanie, l’Anchois n’est pêché que de façon accessoire. Les captures les plus abondantes sont réalisées de mai à Septembre essentiellement dans la zone nord où l’on observe un upwelling permanent. Pour évaluer la taille du stock, des estimations de biomasse par échointégration ont été effectuées, mais celles-ci n’ont pas permis de donner un ordre de grandeur réaliste du potentiel exploitable, car la biomasse apparaît très variable d’une saison à l’autre. Chez cette espèce, la principale période de reproduction s’étend d’avril à octobre. Celle-ci serait sous la dépendance principale de l’élé….

Cliquez sur le lien pour télécharger le document : Télécharger