Inventory of the fish fauna of the Saint Jean Bay (National Park of Banc d’Arguin)

Ahmed DIAGNE*, Saïkou Oumar KIDE et Alioune Hamady NIANG

*Auteur correspondant : A. DIAGNE diagneameth803@gmail.com

Résumé

Trois campagnes saisonnières de caractérisation de l’environnement écosystémique de la Baie de Saint Jean ont été menées en 2019 dans l’objectif d’inventorier la faune ichtyologique dans la baie. Cet inventaire de la composante ichtyofaune a nécessité l’utilisation de deux types d’engin ; le verveux (fraction juvénile) conception particulière (maille très petite environ 5mm) pour la capture des juvéniles de poissons et le filet mulet (fraction adulte). Trois sites ont été choisis tenant compte de la diversité des habitats (Herbier et Mangrove) existants dans l’écosystème de la baie. Le peuplement ichtyologique est essentiellement composé des Cichlidae (Coptodon guineensis,Sarotherodon melanotheron), Moronidae (Dicentrarchus punctatus), Sparidae (Diplodus sargus), Clupeidae (Ethmalosa fimbriata) et Mugilidae. L’abondance a largement augmenté à l’intérieur de la baie (1381±13,4) et décroît légèrement dans les sites Mangrove (179±4,32) et Herbier (74±4,16) durant les saisons. En revanche, la richesse spécifique met en évidence un accroissement dans les sites Interbaie (34±0,95) et Mangrove (6±0,14) et décroît dans le site Herbier (9±1,01) par rapport aux saisons. L’ANOVA à un facteur montre que les différences observées sur ces descripteurs biologiques ont été significatifs entre les différents sites d’échantillonnage et l’utilisation des différents engins de pêche. Les indices de diversités de Shannon et l’équitabilité de Pielou ont montré un accroissement de l’intersaison froide-chaude (H’= 1,18±0,23 et J’=0,49±0,11), à la saison chaude (1,87±0,24 et J’=0,72±0,08) et à l’intersaison chaude-froide (H’=1,66±0,46 et J’=0,76±0,02). L’ANOVA sur l’indice de Shannon-Weaver ne met pas en évidence de différences significatives entre les saisons, les sites d’échantillonnage et le type d’engins. Cependant, les différences de la distribution des individus au sein des espèces (J’) n’est significative que durant les saisons. Cette étude met en évidence la présence de cinq principales familles de poissons osseux et une seule espèce de Clupeidae était rencontrée durant ces saisons de pêche. L’abondance, la richesse spécifique ne présentaient pas de différences durant les saisons et elles sont perceptibles qu’entre les sites d’échantillonnage et selon le type d’engins. La structure démographique des espèces rencontrées et la présence de juvéniles, confirme le statut de nourricerie que jouerait l’écosystème de la Baie de Saint Jean.

Mots clés : Habitats, Ichtyofaune, inventaire, Sites d’échantillonnage, types d’engins, Saisons

Abstract

Three seasonal surveys to characterize the ecosystem environment of theSaint Jean Bay were carried out in 2019 with the objective of inventorying the ichthyological fauna in the Bay. This ichthyofauna inventory component required the use of two types of gear; fyke nets (juvenile fraction) special design (very small mesh size around 5mm) for catching juvenile fish and mullet net (adult fraction). Three sites were chosen taking into account the diversity of habitats (Seagrass and Mangrove) existing in the middle of the Bay. The ichthyological population is mainly composed of Cichlidae (Coptodon guineensis,Sarotherodon melanotheron), Moronidae (Dicentrarchus punctatus), Sparidae (Diplodus sargus),Clupeidae (Ethmalosa fimbriata) and Mugilidae. Abundance has greatly increased in Interbaie (1381 ± 13.4) and decreases slightly at the Mangrove (179 ± 4.32) and Herbier (74 ± 4.16) sites during the seasons. On the other hand, the species richness shows an increase in the Interbaie (34 ± 0.95) and Mangrove (6 ± 0.14) sites and decreases in the Herbier site (9 ± 1.01) compared to the seasons. The one-way ANOVA shows that the differences observed on these biological descriptors were significant between the different sampling sites and the use of different fishing gears. Shannon’s diversity indices and Pielou’s evenness showed an increase in the cold-hot transitional season (H ‘=1.18 ± 0.23 and J’ = 0.49 ± 0.11), during the season hot (1.87 ± 0.24 and J ‘= 0.72 ± 0.08) and in the hot-cold transitional season (H’ = 1.66 ± 0.46 and J ‘= 0.76 ± 0, 02). The Shannon-Weaver index ANOVA does not show significant differences between seasons, sampling sites and gear types. However, the differences in the distribution of individuals within species (J’) is only significant during the seasons. This study highlights the presence of five main families of bony fish and only one species of Clupeidae was encountered during these fishing seasons. The abundance and species richness did not show differences during the seasons and they are noticeable only between the sampling sites and according to the type of gear. The demographic structure of the species encountered and the presence of juveniles confirms the nursery status that the Saint Jean Bay ecosystem would play.

Keywords: Habitats, Ichthyofauna, inventory, Sampling sites, gear types, Seasons

Cliquez sur le lien pour télécharger le document : Télécharger