Du 16 au 27 septembre 1985 se réunissait à Nouadhibou le premier Groupe de travail sur les ressources halieutiques de la ZEE mauritanienne. A l’époque le Groupe avait procédé à une compilation aussi exhaustive et exacte que possible des informations disponibles sur les ressources et les pêcheries de la ZEE mauritanienne. L’essentiel de l’information utile pour le suivi de l’état des stocks, la gestion et l’aménagement des pêcheries avait été regroupé dans un document (Josse E. et Garcia S. (eds), 1986 – Description et évaluation des ressources halieutiques de la ZEE mauritanienne. Rapport du Groupe de travail CNROP/FAO/ORSTOM, Nouadhibou, Mauritanie, 16–27 septembre 1985. COPACE/PACE, Séries 86/37. 310 p.). En avril 1987, la Déclaration de Politique du Développement du Secteur de la Pêche adoptée par le Gouvernement mauritanien fixait les grandes priorités en matière de développement et d’aménagement du secteur de la pêche. Face à cette déclaration, et devant l’évolution rapide de certaines pêcheries et l’amélioration des connaissances sur les ressources, il s’est avéré nécessaire de réunir un nouveau Groupe de travail.

Résumé

En avril 1987, la Déclaration de Politique du Développement du Secteur de la Pêche adoptée par le Gouvernement mauritanien fixait les grandes priorités en matière de développement et d’aménagement du secteur de la pêche. Face à cette déclaration, et devant l’évolution rapide de certaines pêcheries et l’amélioration des connaissances sur les ressources, il s’est avéré nécessaire de réunir un nouveau Groupe de travail.

Le second Groupe de travail sur les ressources halieutiques de la ZEE mauritanienne a donc été organisé par le Centre National de Recherches Océanographiques et des Pêches (CNROP) de Nouadhibou. La réunion s’est tenue au CNROP du 15 au 22 novembre 1988 sous la direction de Monsieur Moctar BA, en présence des chercheurs nationaux et étrangers en poste au CNROP, des professeurs de l’Institut Supérieur des Sciences et Techniques Halieutiques (ISSTH/CEAO) et d’opérateurs économiques de Nouadhibou, de représentants de la Cellule Economique d’Appui au Ministère des Pêches (CEAMP)- Ministère des Pêches et de l’Economie Maritime (MPEM) de Nouakchott, de chercheurs de l’Institut Scientifique des Pêches Maritimes (ISPM-Maroc), du Centre de Recherches Océanographiques de Dakar- Thiaroye (CRODT-Sénégal), de l’IFREMER et de l’ORSTOM(France), de l’Institut Océanographique de Monaco, de l’AtlanNIRO (URSS), de l’Université de Washington (USA) et de la FAO.

Cliquez sur le lien pour télécharger le document : Télécharger