Institut Mauritanien de Recherche Océanographique et des Pêches

(222) 45 74 51 24
courrier@imrop.mr

Ce résumé fournit les résultats préliminaires, non encore validés par le Sous-comité scientifique (SSC) du Comité des pêches pour l’Atlantique Centre-Est (COPACE), de la vingtième réunion du Groupe de travail de la FAO sur l’évaluation des petits pélagiques au large du Nord-Ouest L’Afrique qui s’est tenue virtuellement du 21 au 25 juin 2021 avec des scientifiques et des participants de la Gambie, de la Commission européenne (DG MARE), de l’Union européenne (Pays-Bas), de la Mauritanie, du Maroc, du Sénégal de l’Espagne (pour les îles Canaries) et de la FAO. L’objectif global du groupe de travail est d’évaluer l’état des ressources de petits pélagiques en Afrique du Nord-Ouest et de faire des recommandations sur les options de gestion et d’exploitation des pêches visant à assurer une utilisation optimale et durable des ressources de petits pélagiques au profit des pays côtiers.

Les espèces évaluées par le Groupe étaient : la sardine (Sardina pilchardus), les sardinelles (Sardinella aurita et Sardinella maderensis), le chinchard (Trachurus trecae, Trachurus trachurus et Caranx rhonchus), le maquereau (Scomber colias), le bonga (Ethmalosa fimbriata) et l’anchois (Engraulis encrasicolus) dans la région comprise entre la frontière sud du Sénégal et la frontière nord atlantique du Maroc. Les pêcheries des îles Canaries sont également considérées par le groupe. Au total, 17 scientifiques de cinq pays et de la FAO ont participé aux deux réunions.

Les deux réunions ont été présidées par M. Cheikh-Baye Braham (IMROP), Mauritanie.

Cliquez sur le lien pour télécharger le document : Télécharger