Traitement et analyse des données biologiques des espèces ou groupes d’espèces d’importance économiques et/ou écologique ».

Traitement et analyse des données biologiques des espèces ou groupes d’espèces d’importance économiques et/ou écologique ».

Ces dernières années, l’exploitation des ressources halieutiques dans les eaux mauritaniennes s’est considérablement intensifiée mettant en difficulté la capacité de renouvellement des espèces.

Pour assurer une exploitation durable, il est indispensable de disposer des données fiables et constamment actualisées sur l’écologie et la biologie qui serviront à alimenter les modèles de dynamique de ces espèces.

Conscient de cette situation, l’IMROP, a déjà, dans le cadre de ses activités de routine, mis en place un axe prioritaire sur la collecte des données écobiologiques des différentes espèces d’intérêt économique et/ou écologique en vue d’actualiser les paramètres populationnels utilisés dans les modèles d’évaluations des stocks.

C’est dans ce cadre que l’IMROP a organisé un atelier interne de 3 jours (02 -04 décembre 2020) sur  » le traitement et l’analyse des données biologiques des espèces ou groupes d’espèces d’importance économiques et/ou écologique », dont l’objectif est de faire l’état des lieux et d’actualiser les paramètres biologiques des espèces d’importance économique à travers le traitement des données disponibles.  

A l’issue de cette rencontre, des recommandations seront formulées à l’endroit des programmes de recherches pour les activités futures.

Il est attendu de l’atelier d’organiser les données de sorte que : 1)Les relations  périodes de reproduction des espèces, et paramètres environnementaux, soient déterminées ; 2)La taille de première maturité sexuelle ou du plus petit individu mature soit connu et que 3) Les paramètres de croissance linéaire de Von Bertalanfy soient déterminés et que le régime alimentaire des espèces plus précisément connu.

Assistant aux travaux, le Directeur Général de l’IMROP, Monsieur Mohamed El Hafedh Ejiwen a instruit les participant à œuvrer pour l’harmonisation des différentes bases de données sectorielles existantes au sein de l’institut afin qu’elles soient plus opérationnelles.

Pour mener à bien les réflexions, trois groupes thématiques ont été formés afin de mieux répondre aux attentes de l’atelier. Il s’agit de : 1) Reproduction (période de ponte, taille de 1er maturité sexuelle…..) ; 2) croissance (paramètres a et b de la relation taille poids paramètres de croissance linéaire L∞, k et t0….) et 3) écologie trophique (Proies préférentielles, niveau trophique….).