Mobilisation et traitement des données environnementales à l’IMROP

Mobilisation et traitement des données environnementales à l’IMROP

La Zone Economique Exclusive Mauritanienne connait un important regain des activités d’exploration et d’exploitation pétrolière et gazière qui viennent s’ajouter aux pressions déjà considérables liées aux activités de la pêche.

A cet effet, il est nécessaire de mettre en place des bases de données actualisées et de qualité qui puissent contribuer à l’élaboration de réponses adéquates aux divers questionnements adressés à la recherche et à décrire la situation environnementale réelle afin de permettre aux décideurs de prendre les mesures de gestion appropriées. Pour ce faire, une parfaite connaissance de ce milieu si fragile est indispensable.

C’est pourquoi, après l’atelier interne sur les bases de données biologiques, l’IMROP entame trois autres journées de réflexion (23-25 décembre 2020)sur la « mobilisation et le traitement des données environnementales ».

Il faut toutefois noter que l’IMROP dispose d’une base de données bien renseignée sur plusieurs paramètres environnementaux et qui compilent des informations collectées sans discontinuité depuis plusieurs décennies.

Il est cependant nécessaire de renforcer ces bases de données par la diversification des sources d’information (campagnes sismiques, monitoring, échouages de mammifères marins, etc.).

Les objectifs de ces différents ateliers internes, en plus de ce qu’a toujours rappelé Monsieur Mohamed El Hafedh Ejiwen, Directeur Général de l’IMROP, dans ses interventions sur le sujet sont : 1) l’harmonisation de toutes les données thématiques éparses dans une seule et unique grande base de données ; 2) mise à jour les bases de données disponibles par rapport aux informations récentes ; 3) évaluation et caractérisation des bases de données (type, nature, source, qualité…) ; 4) traitement et valorisation des données pour certains facteurs afin de mieux comprendre certains phénomènes notamment Upwelling, Front thermique et leur impact sur la ressource.