Institut Mauritanien de Recherche Océanographique et des Pêches

(222) 45 74 51 24
imrop@imrop.mr

Atelier de concertation sur la pêcherie du poulpe et le suivi de l’arrêt de pêche

Atelier de concertation sur la pêcherie du poulpe et le suivi de l’arrêt de pêche

Le ministre des Pêches et de l’Économie maritime, M. Mohamed Ould Abidine Ould Maayif, a supervisé ce samedi 11 juin 2022, matin, dans les locaux de l’IMROP, à Nouadhibou, l’ouverture des travaux d’un atelier de concertation sur la pêcherie du poulpe et le suivi de l’arrêt de pêche en présence du wali de Dakhlet Nouadhibou, M. Yahya Ould Cheikh Mohamed Vall, du député Maire de Nouadhibou M. El Ghassem Ould Bellali et des principaux responsables administratifs et sécuritaires régionaux.
Cet atelier, organisé par le ministère des Pêches et de l’économie maritime, vise à travers une concertation entre tous les acteurs, à renforcer les mesures de préservation des stocks de poulpe, par une pêche responsable, en application de la politique générale du gouvernement visant à pérenniser les ressources halieutiques du pays.
Les travaux de cet atelier d’une journée ont porté sur le rapport annuel d’évaluation spécifique de ce stock produit par l’IMROP, dans le but de faire le point sur son état, de discuter des mesures prises pour améliorer les effets attendus de l’arrêt de la pêche, d’analyser la situation générale et les conditions susceptibles d’affecter l’état du stock, et discuter des procédures de sa gestion. Les participants ont suivi plusieurs présentations orales des chercheurs et des cadres du Ministère portant sur le stock de poulpe et de sa gestion.

Dans son allocution d’ouverture, le ministre a souligné le souci de son département à tenir les acteurs informés de l’évolution des richesses marines et de toutes les questions importantes du secteur. Le ministre a également réitéré sa volonté de mettre en œuvre ces objectifs, selon une vision équilibrée, mise à jour annuellement par le comité d’appui à l’aménagement des pêches, chargé de proposer toutes les mesures liées à l’arrêt biologique et d’harmoniser les capacités de pêche avec les quotas et d’adapter ces quotas pour améliorer les revenus économiques et sociaux de la pêche au poulpe.
Le ministre a salué le niveau de transparence observé dans le secteur sur la plupart des questions examinées en commun avec les acteurs, ce qui a fait que le secteur, après chaque arrêt de pêche, procède à l’évaluation de l’état de la richesse avant l’ouverture, et le partage des résultats des campagnes de recherche avec tous les acteurs au cours d’un atelier organisé à cet effet.
Il a exprimé sa volonté de renforcer la coordination et les échanges avec les différentes parties prenantes du secteur, afin d’aboutir à des recommandations permettant une meilleure gouvernance de la pêche au poulpe.

Vue partielle d’une séance de l’atelier

Notons que parmi les recommandations de l’atelier qui a clôturé par le Ministre, tard dans la soirée du 11 juin 2022, en plus de se conformer aux recommandations scientifiques, figure l’ouverture de la saison de la pêche selon le calendrier suivant :

  • le secteur artisanal le 1er juillet
  • La pêche côtière le 05 juillet
  • La pêche hauturière le 15 juillet