Institut Mauritanien de Recherche Océanographique et des Pêches

(222) 45 74 51 24
imrop@imrop.mr

Atelier de formation et d’échanges à la collecte des données écosystémiques à l’IMROP

Atelier de formation et d’échanges à la collecte des données écosystémiques à l’IMROP

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet « Appui à la Gestion durable des populations de Petits Pélagiques dans l’espace CSRP », l’IMROP organise un atelier sur le système de collecte des données les 14 et 15 septembre 2022 à Nouadhibou. Cet atelier permettra l’intégration des outils nouvelle génération de collecte des données écosystémiques dans le SSPAC (Système Statistique de la Pêche Artisanale et Côtière) pour la collecte des données environnementales en complément aux données de pêche et la formation des enquêteurs et du personnel de l’IMROP sur l’utilisation de ces nouveaux outils.

le Pr. Patrice Brehmer exposant les objectifs généraux du projet

Rappelons que le projet « Appui à la Gestion durable des populations de Petits Pélagiques dans l’espace CSRP » est financé par la fondation MAVA sur demande de la Commission Sous Régionale des Pêches (CSRP). Il est essentiellement orienté vers l’amélioration du système de collecte de données et des connaissances scientifiques sur les stocks et sites critiques des petits pélagiques ; maillon faible du dispositif sous régional de gestion durable des petits pélagiques. Pour atteindre les résultats du projet, la CSRP, en collaboration avec les partenaires directs et indirects, va se focaliser sur l’amélioration du système de collecte de données et des connaissances scientifiques par un système d’échantillonnage adéquat de la zone du projet.

Les participants écoutant un exposé

Ceci à travers un réseau d’enquêteurs sur le terrain, composé des techniciens des centres de recherche et des instituts universitaires des pays concernés ou recrutés pour les besoins du projet, qui seront formés et équipés de moyens de collecte de données de nouvelle génération. Les capacités des centres de recherche seront également renforcées pour faciliter le traitement et le stockage des données collectées ainsi que la diffusion des résultats à l’attention des décideurs, des chercheurs, des Partenaires Techniques et Financiers et du grand public.

Dans son Allocution à l’occasion de l’ouverture de l’Atelier, Monsieur Mohamed el moustapha El Bouzouma, Directeur Adjoint de l’IMROP, a mis l’accent sur l’importance qu’accorde l’institut à cette formation et les retombées positives qu’elle aura sur la qualité des données recueillies par les enquêteurs. Il a remercié les initiateurs de ce projets ainsi que les institutions partenaires qui ont contribué à la tenue de cet atelier, second du genre.

Le Directeur Adjoint de l’IMROP prononçant son mot pour le lancement de l’atelier

Notons enfin que le présent atelier fait suite à celui de la phase 1 de AGD sur les systèmes d’enquête dématérialisée pour la pêche artisanale, et a pour objectif principal dans cette nouvelle phase de « capaciter » les enquêteurs et techniciens de IMROP sur les techniques de collecte dématérialisées de données environnementales et biologiques. Il s’agit spécifiquement de :

  • Déploiement des capteurs de température et sur les points de débarquement sur la base de l’expérience historique et récente de l’IMROP ;
  • Elaboration et exploitation d’un protocole d’échantillonnage des données écosystémiques avec les tablettes numériques ;
  • Réflexion sur une collaboration sous régionale pour le partage des acquis de IMROP ;
  • Formation des enquêteurs sur le système de reporting des données écosystémiques ;
  • Délivrance aux enquêteurs des diplômes de participation à la formation.
  • Lancement des prix des meilleurs enquêteurs à l’IMROP par les critères de sélection des lauréats ;
  • Intégration de l’application ODK dans le système SSPAC via les nouvelles tablettes acquises par l’IMROP.