Institut Mauritanien de Recherche Océanographique et des Pêches

(222) 45 74 51 24
imrop@imrop.mr

Mission d’études scientifiques à la mare de Kankossa

Mission d’études scientifiques à la mare de Kankossa

Dans le cadre de sa dernière stratégie sur la  Gestion Responsable et un Développement Durable des Pêches, le Ministère des Pêches et de l’Economie Maritime exprime la volonté de « promouvoir le développement de la pêche continentale et de l’aquaculture ».  A cet effet, l’approfondissement des connaissances sur la pêche continentales et les savoir-faire qui y sont liés devient indispensable.

C’est dans ce cadre qu’une équipe multidisciplinaire composée de scientifiques de l’IMROP et de l’Office National d’Inspection Sanitaire des Produits de la Pêches et de l’Aquaculture (ONISPA), s’est rendue à Kankossa pour le suivi des paramètres physico-chimiques de l’eau, identifier et déterminer les statuts biologiques des principales espèces pêchées dans la mare du même nom.

Rappelons que ce point d’eau qui est l’une des plus grande étendue d’eau  permanente de la Mauritanie, avec une largeur de près de 300 mètre sur une longueur de 25 km en fonction des saisons, est située dans la commune de Kankossa (15°50’N  et  11°33’W) et à 100 km au sud de la ville de kiffa (capitale de la région de l’Assaba).

Cependant, la mare a enregistré plusieurs tarissements ces dernières années (1987, 1990, 2016,2017) pendant son étiage, due au phénomène d’envasement et de la faible pluviométrie enregistrés dans le bassin versant de la zone de Kankossa. Elle est alimentée par plusieurs autres mares et /ou bras du fleuve dans le bassin versant ( karokoro , lac de Lahraj,  Loubkherée, et du lac de Ajar). 

Notons que l’IMROP a déjà inscrit, depuis plus une décennie, dans ses différents plans d’action scientifiques, un système régulier de suivi des principaux plans d’eau continentaux du pays et les activités de pêche qui s’y exercent.