Institut Mauritanien de Recherche Océanographique et des Pêches

(222) 45 74 51 24
imrop@imrop.mr

Mortalité et échouage de juvéniles de poissons dans la lagune de Cabanon1 Nouadhibou

Mortalité et échouage de juvéniles de poissons dans la lagune de Cabanon1 Nouadhibou

A la suite des informations reçues par l’IMROP sur une mortalité massives de petits poissons durant la journée du 09/06/2022 dans la lagune du Cabanon 1, une équipe de scientifiques issus du laboratoire « Eco Biologie des organismes Aquatiques » (LEBOA) et de celui des « Etudes du Milieu Marin et Côtier » (LEMMC) a été aussitôt dépêchée sur les lieux pour vérifier la situation reportée, évaluer l’ampleur du phénomène et procéder à des prélèvements pour déterminer les causes du sinistre. Trois sites avec chacun deux stations de prélèvement ont été ciblés pour leur proximité avec le lieu d’échouage des poissons à savoir : le Cabanon 1, la baie de l’étoile et la Bountiya.

Carte des différentes stations de prélèvement d’échantillons

Les observations de ces différents sites ont permis d’évaluer l’ampleur de cette mortalité de juvéniles de poissons et surtout de déterminer la source potentielle de ce phénomène.

Les observations et les informations recueillies durant la sortie, ainsi que les premiers résultats des analyses effectuées dans les laboratoires de l’IMROP ont montré que les juvéniles du mulet noir (Mugil capurrii) semblent être les plus touchés par le sinistre. les causes de cette mortalité et de l’échouage seraient dus aux conditions environnementales du milieu :

  • La  faible profondeur de la lagune ;
  •  la hausse de la température de la journée du 09/06/2022 (28°-41°C) ;
  •  une forte salinité dans la lagune ;
  •  et probablement du faible renouvellement des eaux marines dans la lagune.

Tous ces facteurs combinés et avec un vent faible de 32 km/h de secteur nord-ouest, créent des conditions défavorables à la survie des juvéniles du mulet noir.