Vérification Abondance Poulpe

Vérification Abondance Poulpe

Suite à  la campagne de suivi de l’abondance du poulpe au début du mois de janvier 2021, dont les résultats ont montré un rendement plus important de l’espèce dans les strates des profondeurs supérieures à 80 mètres par apport aux stations côtières, une nouvelle campagne dite de vérification de l’abondance du poulpe a été réalisée par l’IMROP du 24 au 28 janvier 2021 à bord du N/O AL-AWAM.

L’objectif de cette campagne est de vérifier l’abondance du poulpe dans les profondeurs supérieures à 80 mètres. Pour ce faire, quatorze stations de chalutage ont été réalisées, six dans la zone nord et huit dans la zone centre. Additionnellement à ces opérations, douze stations hydrauliques avec enregistrement de la température, de la conductivité, du PH et de l’oxygène ont été réalisées et 5 stations, par filet plancton, pour renseigner sur l’abondance des œufs et larves des poissons ont été effectuées.

Cette campagne, qui avait pour objectif la vérification de l’abondance du poulpe dans les profondeurs allant de 80 à 200 mètres, a mis en évidence un bon rendement du poulpe au large. En effet, un rendement moyen de l’ordre de 17.67 kg par 30 min de chalutage a été enregistré. Ce même rendement n’est pas uniforme sur toutes les zones étudiées.  Il est en effet plus important en zone nord (19.96 kg /30 min), qu’en zone centre (15.95 kg/30min).

Le taux de juvéniles (individus inférieurs à 500 grammes) était de l’ordre de 39% pour les deux zones, ce taux est relativement plus important en zone centre (40%) qu’en zone nord (38%). La structure de taille de la population du poulpe est dominée par les individus appartenant aux catégories commerciales T6, T7 et T8 (300-1200 grammes) qui représentent plus de 79%.

L’analyse de paramètres hydrologiques n’a pas relevé des anomalies, cependant, les eaux de la zone centre sont relativement plus chaudes que celles de la zone nord.